Chambre d'agriculture de Lot-et-Garonne (47)

Chambre d'Agriculture
de Lot-et-Garonne

271, Rue de Péchabout
BP 80349
47008 AGEN CEDEX
Tél. 05.53.77.83.83
Fax 05.53.68.04.70
Logo de la République Française - Liberté - Égalité - Fraternité
avec la contribution financière du compte d'affectation spéciale "Développement agricole et rural"

Parnet Tic 2

Projet Européen

Météo

Branchez-vous sur :

  • le 08.92.68.02.47
  • Météo France (pour le Lot-et-Garonne)
    Logo de Météo France
  • l'ACMG au 08.92.68.47.82

Pré-refroidisseur

Le pré-refroidisseur permet de récupérer la chaleur par simple échange de calories entre le circuit d'eau et le circuit à lait et de diminuer progressivement la température du lait avant l'entrée dans le tank à lait : le lait circule dans des tuyaux dans une cuve, et l'eau froide circule dans le sens inverse, ce qui permet d'abaisser en quelques secondes la température du lait chaud à une température supérieure d'environ de 2 à 3°C à celle de l'eau de départ (c'est à dire que la température du lait peut passer de 38°C à 20°C, par exemple). La quantité d'eau nécessaire est de l'ordre de 1,5 à 3 litres par litre de lait. L'eau sort du prérefroidisseur à environ 25°C et peut être récupérée pour les lavages et/ou abreuvement.

L'inconvénient de ce système réside dans la longueur des tuyaux qui nécessite deux rinçages. Par ailleurs, pour diminuer la pointe de puissance synchrone (due au fonctionnement simultanée de la pompe à vide de la machine à traire, de la pompe à lait et du tank à lait), le tank à lait ne pourrait être mis en marche qu'après le lavage de la machine à traire et le passage du lait par le pré-refroidisseur.

Les avantages des pré-refroidisseurs sont à la fois économique et qualitatif :

  • Economique : en refroidissant rapidement et efficacement le lait avant que celui-ci entre dans le tank, le pré-refroidisseur permet de réduire considérablement le temps de fonctionnement du compresseur de réfrigération et donc permet une diminution de la puissance du groupe frigorifique et de la consommation d'énergie.
  • Qualitatif : l'augmentation de la vitesse de réfrigération, la diminution de l'écart de température entre le lait déjà réfrigéré et le lait d'une nouvelle traite diminuent les risques de développement bactérien et de lipolyse.

Récupérateur de chaleur

L'échangeur thermique après le tank à lait permet de récupérer la chaleur dégagée par le condenseur du groupe frigorifique du tank à lait. L'échangeur est raccordé en série entre le condenseur et le compresseur du groupe froid du tank.
Les modèles actuels, plus ou moins complexes, permettent un échange de calories entre l'eau et le fluide frigorigène. Ce dernier est généralement le Fréon R 22 dont les vapeurs chaudes peuvent atteindre 80°C. Après l'arrêt du tank, la température de l'eau dans le ballon de stockage est comprise entre 50°C et 72°C suivant la quantité de lait produite et la quantité d'eau à chauffer.

L'inconvénient de ce système réside dans sa complexité.

En effet, la température de l'eau réchauffée est déterminée par celle du fluide frigorigène dans la partie haute pression du circuit frigorifique. Ainsi, lorsque le récupérateur de chaleur et le tank sont mal adaptés l'un à l'autre ou mal réglés l'un par rapport à l'autre, il peut en résulter divers inconvénients, à savoir : de mauvaises conditions de réfrigération, une production d'eau chaude insuffisante en quantité ou à température inférieure à celle prévue, une usure prématurée des appareils et une consommation accrue d'énergie.

Pré-refroidisseur à lait
Pré-refroidisseur à lait

Les pages "Energie" ont été réalisées par les Chambres d'Agriculture d'Aquitaine dans le cadre du programme SOLEA.

Votre contact


  Julie Bodeau
Conseillère CA 47
Pôle Territoires
Tél.: 05.53.77.83.35
Port : 06.48.50.09.68
julie.bodeau@ca47.fr

Documents