Chambre d'agriculture de Lot-et-Garonne (47)

Chambre d'Agriculture
de Lot-et-Garonne

271, Rue de Péchabout
BP 80349
47008 AGEN CEDEX
Tél. 05.53.77.83.83
Fax 05.53.68.04.70
Logo de la République Française - Liberté - Égalité - Fraternité
avec la contribution financière du compte d'affectation spéciale "Développement agricole et rural"

Parnet Tic 2

Projet Européen

Météo

Branchez-vous sur :

  • le 08.92.68.02.47
  • Météo France (pour le Lot-et-Garonne)
    Logo de Météo France
  • l'ACMG au 08.92.68.47.82

Chauffage biomasse

Les chaudières à granulés ou à « biomasse » acceptent tout type de combustible granuleux et sec : copeaux et granulés de bois, noyaux, grains de maïs ou de blé... Le système d'alimentation, en général une vis sans fin, peut toutefois nécessiter des adaptations selon le type de combustible.

Eléments clés

  • Dimensionnement de l'installation : les besoins doivent être évalués précisément, afin d'adapter la puissance de la chaudière et de permettre un fonctionnement à plein régime le plus souvent possible, pour éviter une usure prématurée.
  • Approvisionnement en combustible : avant d'investir dans une chaudière à granulés il est nécessaire d'identifier une source d'approvisionnement garantissant quantité et qualité du combustible.
  • Stockage du combustible : ce type de chaudière nécessite des volumes de stockage importants situés à proximité pour assurer une alimentation en continu.
  • Cendres : un décendrage régulier est nécessaire et doit être réfléchi, des systèmes automatiques existent.
  • Mâchefer : composé minéral se formant dans le foyer, il est dû à la présence de silice dans le combustible (en particulier le blé).
  • Fumées : les fumées provenant de la combustion des céréales peuvent être corrosives pour les conduits d'évacuation et la chaudière, si les matériaux ne sont pas adaptés.

Un projet de chaudière à granulés doit être mûrement réfléchi à l'aide du chauffagiste qui réalisera l'installation.

Les points forts

  • Utilisation d'une énergie locale renouvelable
  • Réduction de l'effet de serre
  • Baisse des charges de chauffage conséquente
  • Diversification des sources de revenus des agriculteurs

Quelques repères

  • 1 tonne de fioul = 1 tep = 11630 kwh = 3,5 T d'émission de CO2
  • 1000 kwh = 0,086 tep
  • Prix du fioul = 0,66 €/litre ou 0,057 €/kwh
Chaudière biomasse
Chaudière à granulés produisant de l’air chaud pour les besoins d’une roseraie - Exploitation de M. et Mme PROVENT (Fieux, 47).

Les pages "Energie" ont été réalisées par les Chambres d'Agriculture d'Aquitaine dans le cadre du programme SOLEA.